Quantcast

Actus

Les épreuves d’admission en école d’art, design, journalisme et mode

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Admission école art design mode

Si bon nombre d’établissements de l’enseignement supérieur sélectionnent leurs futurs étudiants par le biais de concours d’entrée, il en est tout autre pour la majorité des écoles créatives. École de design, école de mode, école de journalisme, etc., chaque école dans ces secteurs définit ses propres modalités d’admission. De la constitution du dossier à l’entretien de motivation, en passant par les tests écrits, découvre en quoi consistent les épreuves d’admission dans les plus grandes écoles créatives : CFJ et EPJT (écoles de journalisme), Modart International (école de mode), IDRI (école de conseil en image), École Conte (école d’arts appliqués) et bien d’autres.

Les concours d’admission en école de journalisme 

Après le lycée, tu souhaites te spécialiser dans le journalisme ? Parmi les établissements de l’enseignement supérieur qui forme au métier de journaliste, quatorze d’entre eux se démarquent comme étant reconnus par la CNMJ (Conférence Nationale des Métiers du Journalisme). Pour intégrer l’une de ces écoles, il faut impérativement passer par la case du concours. Et pour t’aider à y voir plus clair, nous sommes partis à la rencontre de plusieurs d’entre elles afin de comprendre en quoi il consiste.

CFJ, le Centre de Formation des Journalistes 

Pour intégrer le CFJ (Centre de Formation des Journalistes) à Paris et suivre la filière générale en journalisme, il faut obligatoirement passer le concours d’admission. Ce dernier se déroule en trois étapes. La première étape consiste à compléter le dossier administratif d’inscription via une plateforme informatique ainsi qu’au règlement des frais d’inscription. Puis, le candidat(e) passe à l’étape du “Dossier d’admissibilité en ligne”. Celle-ci se compose d’un questionnaire de présentation qui retrace son parcours personnel, ainsi que de toute une série d’épreuves. Lors de cette étape, une première sélection des candidatures est effectuée. Celles et ceux jugés admissibles sont convoqués pour l’étape suivante, à savoir les épreuves d’admission orales appelés “Oraux”. Elles sont l’ultime étape du concours d’entrée au CFJ et ont pour objectif d’évaluer les aptitudes du candidat à suivre la formation générale de l’école, sans oublier leur motivation. 

Et si le français est l’unique langue autorisée pour participer aux épreuves du concours, certains responsables d’admission du Centre de Formation des Journalistes précisent : « Nous veillons à ce que chaque épreuve du concours mette l’accent sur tous les éléments d’évaluation du candidat : motivation, projet professionnel, culture générale et des médias, etc. ». 

EPJT, École publique de journalisme de Tours

Parmi les quatorze écoles de journalisme reconnues par la profession, on note également l’EPJT, l’École publique de journalisme de Tours. Rattachée à l’UFR Lettres et Langues de l’université de Tours, l’EPJT forme, chaque année, des étudiants en les sensibilisant à leurs responsabilités éthiques et sociales en tant que futurs professionnels de l’information. Pour sélectionner ses étudiants, l’EPJT réalise ses admissions via le site ConcoursJournalisme.fr, une plateforme commune à plusieurs autres écoles reconnues par la profession et sous le contrôle de la CEJ. 

Dans un premier temps, les candidats doivent remplir le dossier de candidature et fournir un CV, une lettre de motivation, leurs relevés de notes ainsi que des productions réalisées. De mi-mai à fin mars, les dossiers de candidature sont attentivement étudiés. Des responsables d’admission de l’EPJT expliquent : « Cette année, près de 200 dossiers ont été retenus sur plus de 1 000 candidatures. Ces derniers ont été convoqués pour un entretien individuel devant un jury composé d’experts en journalisme. Sur les 200 candidats, 36 ont été admis pour suivre le master de journalisme de l’EPJT dès la rentrée prochaine. » 

Seuls les candidats motivés et titulaires d’un diplôme de niveau bac+3 peuvent candidater pour intégrer le master de l’École publique de journalisme de Tours. Ces derniers doivent également justifier d’une expérience professionnelle dans le journalisme ou dans un domaine étroitement lié (communication, multimédia, etc.).

Les épreuves d’admission pour entrer en école de mode

Zoom sur Modart International 

Modart International compte parmi les plus prestigieuses écoles de mode françaises. Celle-ci compte trois programmes de formation qui sont : stylisme et modélisme, communication de la mode et management de la mode. Pour sélectionner ses futurs étudiants, l’école de la mode dispose d’un concours d’entrée qui se divise en plusieurs étapes. La première est l’étude des dossiers de candidature où les bulletins de notes des classes de seconde, première et terminale sont passés au peigne fin, tout comme les annotations des professeurs.

Il arrive parfois qu’un étudiant ait des notes insuffisantes, avec des appréciations qui témoignent de sa motivation, versus un autre qui a de très bonnes notes, mais qui enchaîne les absences injustifiées. Sans surprise, nous privilégions celui qui s’investit le plus.

Marie Cherifi, directrice de Modart International.

Ensuite, vient l’étape des tests écrits de culture générale, de culture de la mode et d’anglais. Les candidats réalisent également un entretien individuel d’une durée de 30 minutes avec la directrice de l’école de mode ou bien des professeurs référents qui enseignent à Modart International. Une fois les épreuves d’admission passées, l’équipe pédagogique se réunit pour la sélection finale des candidats retenus. Pour cela, elle se base sur plusieurs critères :
– la pertinence des échanges durant l’entretien ;
– la motivation ;
– les créations (books et portfolio).

École Conte : “Des formations pour passionnés”

L’école d’arts appliqués du Collège de Paris, École Conte, figure parmi les écoles créatives emblématiques de France. Celle-ci dispose d’un large panel de programmes, à mi-chemin entre la création et la professionnalisation, du design textile & mode au marketing de luxe en passant par le stylisme de mode et le design.

Bien que les épreuves d’admission restent assez similaires entre les différents cursus, celles-ci diffèrent parfois. Pour chacun d’eux, l’École Conte demande aux candidats de constituer un dossier d’inscription complet avec leurs bulletins de notes, les diplômes obtenus (selon la formation demandée) et des lettres de recommandation, s’il y en a. Ces derniers doivent également fournir un résumé d’une centaine de mots portant sur ce qui les passionne dans leur secteur de la formation choisie. Il peut s’agir d’un fait d’actualité, d’une expérience vécue ou encore d’une exposition vue récemment. L’objectif étant de démontrer l’intérêt que porte le candidat pour ce secteur. 

Camille Arnould, responsable pédagogique de l’École Conte explique : « Nous portons une attention particulière à la curiosité du candidat ainsi que l’appétence qu’il a pour le secteur de la formation souhaitée. Les notes ne jouent pas un rôle déterminant dans la sélection des admissibles. En revanche, les appréciations, oui. »

L’entretien de motivation est la seconde étape du processus de sélection. Ce dernier va s’appuyer sur le résumé écrit du candidat afin d’orienter les questions et de creuser quelques éléments permettant d’évaluer son niveau de culture générale dans tel domaine. Pour les filières les plus “créatives” proposées par l’école comme la spécialisation design et design textile & mode, il est également demandé aux participants de présenter un book professionnel composé de toutes leurs réalisations : croquis, dessin, création, etc. 

Si, toi aussi, tu souhaites rejoindre l’École Conte pour la rentrée prochaine, il est fortement conseillé de bien préparer l’entretien d’admission. « Les candidats doivent entrer dans une démarche de storytelling et se vendre auprès de l’école. Il faut toujours se mettre en avant et valoriser une expérience, quelle qu’elle soit. Raconter des anecdotes et parler de l’actualité sont des points qui joueront en leur faveur. », précise Camille Arnould.

Le recrutement à l’IDRI, l’école de conseil en image 

L’IDRI est une école de conseil en image qui propose deux types de cursus avec, d’un côté, des formations courtes allant de 3 mois à 9 mois destinées à des personnes en reconversion professionnelle ; et de l’autre, une formation de 15 mois en alternance, dédiée à des jeunes de moins de 26 ans. Celle-ci est proposée avec plusieurs spécialisations :
– médico-sociale ;
– maquillage professionnel ;
– influenceur mode & beauté.

Concernant la formation en alternance, les épreuves d’admission débutent par une étude du dossier de candidature, d’un examen écrit d’une heure puis d’un entretien individuel (30 minutes). Quant aux formations courtes de reconversion professionnelle, l’admission se fait uniquement via un entretien. 

Quelle que soit la formation visée, aucune compétence technique n’est demandée aux candidats pour être admis à l’IDRI puisqu’ils vont les apprendre à l’école. En revanche, il est important pour nous de vérifier quelles sont leurs connaissances du secteur. Pour devenir conseiller en image, les professionnels sont amenés à conseiller les clients sur le choix des marques et des styles de vêtements. L’entretien individuel permet donc de comprendre l’appétence qu’ils ont dans le domaine de la mode et de la beauté, et s’ils suivent de près l’actualité.

Annabel Bismuth, directrice académique du réseau GES. 

Et s’il n’est pas obligatoire de se munir d’un portfolio pour les admissions, il est tout de même conseillé de présenter des moodboards par thématique. Pour Annabel Bismuth « Dire en entretien que l’on est passionné de mode ne suffit pas. Là où ça ne va pas fonctionner, c’est lorsqu’un candidat ne justifie pas concrètement cette passion. Suivre des défilés, savoir décrypter les tendances couleurs avec le Comité Français de la Couleur (CFC), etc., sont des éléments qui peuvent faire la différence pour intégrer l’IDRI. ». Sur une moyenne de 200 candidatures reçues, l’IDRI sélectionne entre 30 et 40 étudiants par formation. 

Admission : les écoles de design & arts appliqués 

Efet Studio Créa 

Efet Studio Créa est une école d’arts appliqués, membre du réseau des Grandes Écoles Spécialisées (GES). Celle-ci dispose de plusieurs formations (bachelors et mastères) en design graphique & numérique et en design & architecture d’intérieur, toutes reconnues par l’État. 

Voir aussi : Rencontre avec Gréogry Saraceni, directeur de l’Efet Studio Créa

En axant sa pédagogie sur le “Learning by Doing”, Efet Studio Créa apporte une attention particulière sur les épreuves d’admission. Pour intégrer l’école d’arts appliqués, aucun prérequis technique n’est demandé. Le directeur d’Efet Studio Créa nous a récemment confié : « Nous privilégions les jeunes qui vouent une réelle passion au design et à la création. Même s’il n’est pas obligatoire de présenter un portfolio durant les procédures de recrutement, cela est très apprécié par les jurys. Dans tous les cas, les candidats doivent montrer un certain intérêt pour le design et l’art en général. »

Les épreuves d’admission pour intégrer l’Efet Studio Créa se divisent en quatre étapes. La première est la candidature en ligne. Les candidats qui souhaitent intégrer l’école en première année de bachelor doivent simplement compléter le dossier de candidature sur le site de l’école et sélectionner une date de concours. Celles et ceux qui candidatent à partir de la deuxième année de formation doivent y ajouter un book répertoriant leurs créations. 

Les candidats admissibles sont ensuite convoqués pour passer le concours d’entrée à Efet Studio Créa. Ce dernier se compose de tests écrits en ligne suivis d’un entretien oral devant un jury, en présentiel ou en ligne. « En entretien, nous faisons attention au comportement des candidats. Nous nous assurons qu’ils ont une certaine ouverture d’esprit, de bonnes capacités à s’exprimer et qu’ils apprécient le travail en équipe. », insiste Grégory Saraceni. 

LISAA, l’Institut supérieur des arts appliqués

L’Institut supérieur des arts appliqués (LISAA) compte parmi les écoles créatives de référence en France. Celle-ci forme les professionnels de demain dans les domaines suivants : design graphique & motion design, mode, animation & jeu vidéo, sans oublier l’architecture d’intérieur & design. Soucieuse de dénicher les meilleurs talents, LISAA nuance les modalités d’admission selon les formations qu’elle propose. Les voici pour chacun des programmes. 

Les modalités pour entrer en prépa & bachelor

Dans le cas où tu souhaiterais intégrer un des bachelors dispensés par LISAA ou l’année préparatoire en arts appliqués, tu devras transmettre ton dossier de candidature et effectuer une demande d’entretien d’admission via le site officiel de l’école. Tu recevras un appel dans les 48 heures suivantes afin de convenir d’un rendez-vous en présentiel ou distanciel. 

Cet échange a pour objectif d’évaluer la motivation d’un(e) candidat(e), mais aussi certains autres points que sont son niveau de culture générale et artistique. C’est aussi l’opportunité de présenter tous les travaux artistiques personnels ou professionnels réalisés : photo, illustration, dessin, etc. La semaine suivant l’entretien d’admission, les candidats à LISAA reçoivent les résultats d’admission. 

Quid pour entrer en mastère ?

Concernant les modalités d’admission en mastère, les étudiants doivent, là encore, prendre un rendez-vous pour convenir d’un entretien d’admission avec l’équipe pédagogique de LISAA. Cet échange vise à évaluer plusieurs éléments comme l’adéquation de son profil par rapport à la spécialisation demandée, son niveau de culture générale et artistique.

C’est également l’occasion pour les candidats de remettre leur CV, leur lettre de motivation ainsi qu’un dossier artistique répertoriant leurs créations (recherches personnelles, dessins, montage photo, etc.). 

L’admission par le stage et l’audition pour intégrer le Cours Florent

Parmi les écoles de théâtre et de cinéma, tu dois sûrement connaître le Cours Florent, l’une des plus grandes écoles de théâtre françaises. À travers ses quatre campus (Paris, Montpellier, Bordeaux et Bruxelles) le Cours Florent forme des futurs professionnels dans plusieurs domaines artistiques : théâtre, cinéma, comédie musicale, danse et musique.

Contrairement à beaucoup d’écoles créatives, les modalités d’admission au Cours Florent ne consiste pas simplement à envoyer un dossier de candidature, passer des tests écrits et un entretien individuel. Pour dénicher les meilleurs talents, l’école de théâtre organise plusieurs stages en présentiel tout au long de l’année. Ces derniers sont destinés aux jeunes débutants qui souhaitent se spécialiser dans les industries théâtrales et cinématographiques.

Véritables portes d’entrée pour suivre les formations du Cours Florent, ces stages ont pour objectif de mettre en situation les candidats et de les familiariser avec la scène. À l’issue de ces ateliers, les candidats passent une audition qui décide de leur admission ou non dans la formation choisie. Celles et ceux admis au Cours Florent peuvent ensuite s’inscrire dans le campus de leur choix.