Actus

Comment devenir décoratrice d’intérieur ?

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Décoratrice d'intérieur

La décoration te passionne ? Tu aimes réagencer ta chambre trois fois par an, regarder les émissions de rénovation d’intérieur ? Le métier de décoratrice d’intérieur ou designer d’intérieur est peut-être fait pour toi ! Le rôle de celui ou celle qui exerce ce métier est de conseiller ses clients pour aménager et décorer l’intérieur d’appartements, de maison ou de locaux commerciaux. La décoratrice d’intérieur peut avoir l’opportunité de véritablement transformer des espaces de manière permanente ou éphémère, pour des événements par exemple. Études Créatives te dit tout sur le salaire et les missions du métier de décoratrice d’intérieur, qui regorge de possibilités.

Quel est le rôle d’une décoratrice d’intérieur ?

La décoratrice d’intérieur est avant tout une professionnelle de l’esthétique, de la lumière et de l’accord des couleurs. Comme les stylistes habillent les mannequins, les décorateurs habillent les intérieurs pour les rendre, opérationnels, accueillants, chaleureux, pratiques ou encore représentatifs d’une idée ou d’un concept. Les lieux prennent sens grâce à la technique, aux conseils et à l’expertise et à l’agencement de ce professionnel de la déco.

L’architecture d’intérieur est, en effet, avant tout un service. Il est offert aux personnes ou aux entreprises de tout type de budgets pour créer, décorer ou rénover leurs espaces. La pratique du design d’intérieur offre un large éventail de possibilités :
– design résidentiel pour la décoration de la maison ;
– design de bureau pour le design d’intérieur, la conception de pièces ou de bâtiments ;
– design d’espaces de santé comme les centres de santé et de remise en forme ;
– design d’exposition et d’événements éphémères (conception des stands d’exposition, de stands de foire, agencement d’expositions d’art) ;
– design de restaurant (conception du restaurants, bars), avec l’agencement dans l’espace et le choix des matériaux, des couleurs et de la décoration ;
– design de boutiques avec la conception de points de vente au détail, de magasins ;
– design d’espaces de mode. Ces espaces nécessitent de concevoir avec soin l’intérieur de boutiques de vêtements pour les grandes maisons de mode, etc.

Concrètement, la décoratrice créée et agence des espace intérieur en tenant compte des besoins des utilisateurs et des clients. Elle permet de donner une âme à des espaces et de les optimiser au maximum.

Les compétences à avoir pour devenir décoration d’intérieur

Le métier de décorateur d’intérieur se compose de deux facettes : l’échange avec le client et la création pure. Il se doit avant tout d’être à l’écoute et de pouvoir créer des espaces qui conviennent à la personnalité et aux demandes des clients. Il faut aussi pouvoir faire preuve de patience et de pédagogie pour faire face à des demandes trop ambitieuses ou à des clients trop indécis par exemple.

Concernant l’aspect création, il ne suffit pas de se sentir une âme d’artiste et d’être inspiré, malheureusement. La décoratrice d’intérieur doit pouvoir se projeter, visualiser et exécuter des idées qui ne sont pas forcément les siennes. Elle peut avoir besoin de s’entourer d’une équipe pour réaliser certaines tâches (comme de la peinture, de la pose de sol ou de la construction d’objets décoratifs) et pour cela, il est nécessaire de disposer de certaines qualités humaines. En effet, une équipe bien managée est une équipe qui va plus vite et plus loin. Il est donc important de pouvoir diriger, donner des directives, prendre des responsabilités et avoir des connaissances dans tous les domaines.

Un bon décorateur d’intérieur a des notions d’architecture, sait s’adapter aux contraintes des espaces comme la surface ou la lumière, sait comment tenir compte d’un budget, innove, trouve des solutions et surtout, maîtrise les outils numériques. Ces derniers sont une béquille sur laquelle s’appuyer pour permettre aux artisans ou au client de visualiser le résultat final du projet.

Où peut travailler une décoratrice d’intérieur ?

Les décorateurs d’intérieur ont plusieurs options pour travailler sur des projets de décoration. Les voici en détail.

Être salarié pour plus de stabilité

Il est possible d’être salarié d’une agence, d’un bureau d’études, d’un cabinet, d’un magasin ou d’une grande entreprise. Dans ces cas-là, les clients sont souvent issus d’un même milieu, mais ce statut assure une stabilité financière et un salaire plus ou moins fixe par mois. Sans compter sur les différents avantages que peut offrir le statut de salarié comme les primes, par exemple.

Le statut d’indépendant pour plus de liberté

Cela dit, la plupart des décorateurs d’intérieur choisissent d’exercer en indépendant, à leur propre compte avec leur propre entreprise. Une fois ce statut choisi, il est possible de travailler avec un statut de micro-entrepreneur et de créer un site internet, ou de louer un local pour ouvrir une agence physique. Ce statut présente des avantages, notamment en termes de liberté. Le décorateur d’intérieur indépendant peut exprimer son art comme il l’entend, fixer lui-même sa rémunération et choisir ses clients.

Pourtant, être à son compte nécessite de se faire un nom dans le domaine grâce aux réseaux sociaux et au bouche à oreille. La réputation se construit petit à petit et c’est elle qui détermine la quantité de missions proposée et leur importance. À noter que le salaire de la décoratrice d’intérieur dépend de son nombre de demandes. Plus une décoratrice a de demandes, plus elle peut les trier pour ne garder que les projets qui l’intéressent vraiment.

Quel est le salaire d’un décorateur d’intérieur ?

Le salaire d’un décorateur d’intérieur n’est pas fixe. Il dépend des cas de chaque professionnel, selon s’il est employé, s’il travaille sur un projet important ou non, s’il travaille à l’étranger, dans une capitale ou en Province. Concrètement, la rémunération du décorateur d’intérieur peut varier selon plusieurs critères, mais il existe des moyennes établies selon chaque cas.

Le salaire d’un décorateur d’intérieur employé

Lorsqu’elle est salariée dans un cabinet, le salaire de la décoratrice d’intérieur peut varier de 1 500 € à 2 000 € bruts par mois en début de carrière. Ensuite, avec de l’expérience et des projets plus importants, la rémunération peut grimper jusqu’à 4 000 € bruts.

Le salaire d’un décorateur d’intérieur indépendant

En général, le salaire de la décoratrice d’intérieur dépend du nombre d’heures travaillées. En début de carrière, le tarif est en moyenne autour d’environ 100 € par heure. Il arrive aussi que la rémunération se fasse à la prestation ou au forfait. Plus le décorateur aura de projets de grande envergure, plus ses tarifs et sa rémunération seront élevés.

Un indépendant avec une réputation solide lui permet d’avoir un flux constant de clients et elle peut ainsi mieux gagner sa vie qu’un salarié. Au total, la rémunération d’une décoratrice pourrait atteindre 6 000 € bruts par mois, mais c’est sans compter sur les cotisations sociales qui ont tendance à faire baisser la note.

Quel que soit le domaine, il est difficile de déterminer une rémunération moyenne pour les indépendants, car elle dépend du nombre de ses projets en cours et des charges à payer. Si le décorateur d’intérieur loue un local, le montant des charges à enlever de son chiffre d’affaires avant de pouvoir se verser un salaire sera plus élevé. En revanche, les micro-entrepreneurs qui ont construit entièrement leur affaire sur internet ont beaucoup moins de charges à payer. Dans tous les cas, les premières années peuvent être très difficiles, car se constituer une clientèle et faire marcher le bouche à oreille prennent du temps.

Quelles sont les études pour devenir décorateur d’intérieur ?

Il existe plusieurs options de formation pour devenir décorateur d’intérieur. Les durées de formation diffèrent ainsi que leur prix, de quoi te laisser le choix en fonction de ce que tu préfères. Après le bac, tu peux préparer un BTS étude et réalisation d’agencement en 2 ans, afin de te lancer. Si, en tant que jeune bachelier, tu te sens d’attaque pour un cursus plus long, tu peux aussi préparer un DNA option design, un DNA Made mention espace ou une licence professionnelle agencement (3 ans).
Des formations en bac+5 existent aussi pour devenir décorateur d’intérieur. Le DSAA option espace et le diplôme de l’Ensad spécialisation architecture d’intérieur sont des options à prendre en compte, mais aussi un diplôme dans une école spécialisée comme Camondo, Esail, Charpentier ou Boulle, par exemple.

À noter qu’il existe aussi des formations rapides en ligne, notamment pour les professionnels qui souhaitent se reconvertir. Souvent, le salaire de la décoratrice d’intérieur et son employabilité dépendent du niveau d’études qui peut apporter plus de crédibilité.

Évolution professionnelle d’une décoratrice d’intérieur

Une fois le poste de décoratrice d’intérieur atteint, il est possible d’évoluer professionnellement avec de nouvelles compétences ou une spécialisation. Les autres postes accessibles sont :
– Home stager pour mettre en valeur des habitations et rendre la vente immobilière plus facile ;
– Étalagiste-décoratrice ou visual merchandiser, afin de mettre en valeur la vitrine et les rayons de produits d’une boutique ;
– Scénographe pour arranger le décor d’un musée, d’une exposition de peinture ou d’un événement.

En général, l’évolution de poste la plus courante est de passer d’un poste de salariée au travail en tant que décoratrice d’intérieur indépendante. Il est également possible de compléter sa formation pour devenir architecte d’intérieur. Ce poste offre plus de responsabilités et offre la possibilité de complètement redessiner et repenser les espèces. Dans le cas de ce genre d’évolution de carrière, l’idéal est de choisir une école qui délivre un diplôme reconnu par le Conseil Français des Architectes d’Intérieur (CFAI).