Actus

Les plus grands couturiers français à connaître

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Les plus grands couturiers français à connaître

Connais-tu chaque grand couturier français de renommée internationale ? Si la France est mondialement réputée pour sa culture gastronomique et son histoire, elle se démarque également comme étant le pays de la mode. La raison ? Ses incontournables couturiers français qui font d’elle et de sa capitale, un empire de la mode. Mais qui sont-ils ? Quel rôle ont-ils joué dans l’évolution de la haute couture française ? Hubert de Givenchy, Coco Chanel, Yves Saint Laurent, Jean Paul Gaultier… Études Créatives te dresse le portrait de ces pionniers de la mode.

Qui sont les grands couturiers français ?

Leur nom te dit sans doute quelque chose et heureusement ! Ces marques de haute couture influencent, encore aujourd’hui, la mode à l’échelle internationale. Mais derrière ces noms de grandes marques, se cachent un(e) couturier(e) français(e) qui a su révolutionner les codes de la mode. Voici le portrait de ces créateurs.

Jeanne Paquin

Elle est la première couturière française de renommée internationale. Faisait ses débuts à Paris, Jeanne Paquin devient, très vite, mondialement connue dans le secteur de la mode, et ce, dès la fin du 19ème siècle. À ses débuts, elle intègre la prestigieuse maison Rouff puis rejoint Paquin, Lalanne ou encore Cie. Après s’être mariée à Paquin en 1891, ils ouvrent ensemble une maison de couture rue de la Paix, à Paris.

Si Jeanne Paquin continue de marquer l’histoire de la mode et du prêt-à-porter en France, c’est notamment grâce à ses robes du soir romantiques, ses tailleurs riches en fourrure, mais aussi sa lingerie élégante et raffinée. C’est aussi la première couturière française à utiliser le noir dans ses créations, alors que cette couleur faisait, encore à l’époque, référence au deuil. Son objectif ? Rehausser l’éclat des couleurs grâce au contraste du noir.

Jeanne Paquin incarne plus que jamais sa maison de haute couture et porte, elle-même, ses propres créations. Ces dernières sont également portées par de nombreuses mannequins de l’époque, notamment à de prestigieux endroits tels que l’Opéra de Paris, les champs de courses ou encore lors des soirées mondaines.

Christian Dior, le couturier-parfumeur

Il est sans aucun doute le plus grand couturier français au monde, Christian Dior débute sa carrière en tant que vendeur de croquis de mode. Très vite, il se fait un nom dans l’écosystème, notamment grâce à de très gros clients tels que Nina Ricci ou encore Balenciaga.

Avant de partir au front durant la Seconde Guerre mondiale, Christian Dior travaille pour le couturier Robert Piquet en tant que modéliste. De retour dans la capitale avant la fin de la guerre, en 1941, le futur couturier-parfumeur de renommée internationale intègre la maison du créateur Lucien Lelong.

En 1945, Christian Dior fait une rencontre qui booste considérablement sa carrière : Marcel Boussac, alias le roi du coton. Celui-ci investit rapidement dans la nouvelle maison de couture de C.Dior qui lancera sa première collection Corolle deux années plus tard.

Christian Dior est également réputé pour avoir inventé le style « New Look » : jupes rallongées, épaules rondes et poitrine haute. Passionné de fleurs, il s’inspire d’elles pour dessiner les silhouettes de cette collection qui redonnera le pouvoir de la séduction aux femmes. Très vite, C.Dior s’exporte à l’international et devient le couturier personnel des plus grandes stars américaines.

Hubert de Givenchy

Grand couturier français, Hubert Taffin de Givenchy est né à Beauvais en 1927. Vouant une passion pour le textile, il intègre plusieurs couturiers jusqu’en 1952, date à laquelle il lance sa propre maison de haute couture, la célèbre marque Givenchy, à Paris. Inspiré par son ami Cristóbal Balenciaga, fondateur de l’entreprise française de mode et de luxe Balenciaga en 1917, Hubert de Givenchy se fait très vite un nom. Il a notamment travaillé avec l’actrice américaine Audrey Hepburn qui fut son égérie durant près de 40 ans. Initialement dédiée qu’aux femmes, sa marque de prêt-à-porter de luxe se caractérise par des jupes légères ainsi que des blouses élégantes. Ce n’est qu’en 1969 que le créateur de mode élargit sa cible à la gente masculine. Sa ligne de prêt-à-porter pour homme s’intitule Givenchy Gentleman.

Le créateur français Yves Saint Laurent

couturier français
©AGIP

De son vrai nom Yves Henri Donat Mathieu-Saint Laurent, Yves Saint Laurent né en 1936 à Oran, en Algérie. Une fois arrivé en France, il se forme à l’École de la chambre syndicale de la couture et intègre la Maison Dior en tant qu’assistant. Quelques années plus tard, il reprend la direction artistique de la marque à la mort de son créateur, Christian Dior. En 1961, il lance sa propre maison de haute couture, en collaboration avec Pierre Bergé et un soutien financier américain. Reconnu dans le monde de la mode, Yves Saint Laurent a fortement contribué à l’évolution de l’image de la femme, notamment grâce à ses pièces iconiques telles que les robes Mondrian, le smoking féminin ou encore la saharienne, une veste en toile de lin ou de coton composée de quatre poches.

Yves Saint Laurent est un créateur français incontournable qui a notamment inspiré le cinéma. Un film retraçant sa vie sort en 2014 avec l’acteur Gaspard Ulliel dans le rôle du couturier de mode française. La même année, un autre film biographique est à l’affiche, avec en premier rôle, le célèbre Pierre Niney.

Lire aussi : Pierre Niney, acteur français incontournable de sa génération

Christian Lacroix

Initialement passionné par l’histoire de l’art, Christian Lacroix travaillait en tant que conservateur de musée avant de gravir les échelons dans le milieu de la mode. Sa carrière dans la haute couture décolle alors qu’il rencontre Jean-Jacques Picart, un attaché de presse de plusieurs maisons de couture françaises. Christian Lacroix intègre, par la suite, la maison Hermès. Il créait sa propre maison de couture en son nom, en 1987.

Sa boutique, avenue Montaigne, connaît un succès sans précédent et participe à sa renommée à l’international. Son fort intérêt pour les costumes fait sa marque de fabrique. En effet, ses costumes ont notamment été utilisés dans les films Cendrillon, Carmen ou encore Cyrano de Bergerac. Mais ses créations ne se limitent pas au domaine de la mode. Christian Lacroix élargit son travail au linge de maison, à la parfumerie, ainsi qu’à l’art de la table. Il quittera son poste de directeur artistique en 2009.

couturier français

Le couturier français Pierre Cardin

couturier français

Connais-tu le couturier français Pierre Cardin ? Figure emblématique de la haute couture française d’après-guerre, il est le premier à lancer une ligne de vêtements pour hommes. Il débute sa carrière en tant qu’apprenti chez plusieurs tailleurs à Vichy ainsi que Saint-Étienne. Plus tard, il s’installe dans la capitale et travaille pour la maison de couture parisienne Jeanne Paquin.

Réputé pour avoir contribué aux créations du film La belle et la bête, le couturier français Pierre Cardin intègre la Maison Dior et devient le premier tailleur Dior dès 1946. Quelques années plus tard, il lance sa propre maison qui connaîtra un succès sans précédent dans le monde de la mode française. Fortement critiqué par la chambre syndicale de la Couture pour oser proposer des pièces de sa collection à un grand magasin parisien, il se voit contraint de démissionner, avant de réintégrer cette institution en tant que président.

Gabrielle Chasnel, alias Coco Chanel

Malgré qu’elles soient moins nombreuses, certaines couturières françaises continuent d’influencer la mode d’aujourd’hui. Parmi elles, il y a Gabrielle Chasnel, alias « Coco Chanel ». Réputée pour ses parfums enivrants et ses créations de haute couture, Gabrielle Chasnel est née en 1883 à Saumur. En 1915, elle ouvre sa première maison de couture à Biarritz. Très vite, ses jupes raccourcies à la taille, connaissent un franc succès. Sa marque de fabrique ? Des chapeaux originaux portés très bas sur le front qui deviendront, eux aussi, très célèbres. Juste après la fin de la Première Guerre mondiale, la maison de haute couture Chanel emploie près de 300 couturières. Ce n’est en 1984 que l’entreprise s’élargit au secteur de la parfumerie. Son premier parfum, Coco, sera créé cette même année par le parfumeur Jacques Polge.

Paul Poiret, créateur français du monde de la mode

couturier français

Parmi les plus grands noms de la haute couture française, on retrouve également Paul Poiret. Précurseur du style Art Déco, il reste une figure emblématique grâce à son audace. Il débute sa carrière en tant que dessinateur de mode chez Doucet, en 1898. En 1903, il ouvre sa maison de couture. Avant-gardiste dans l’âme, il ose supprimer le corset en 1906 pour laisser place aux robes taille haute. Parmi ses inventions, on retrouve également la célèbre gaine. Encore aujourd’hui, son nom résonne dans l’univers de la mode puisqu’il l’a donné au lycée des métiers d’art et de la mode, dans le 11ème arrondissement de Paris.

Jean-Paul Gaultier

On ne le présente plus, Jean-Paul Gaultier est un couturier français réputé pour sa célèbre marinière et sa bonne humeur. Sa particularité ? Originaire de banlieue, il n’intègre aucune école de mode. Ce qui ne l’empêchera pas de devenir l’un des plus grands couturiers au monde. En 1970, il travaille aux côtés du couturier français Pierre Cardin où il apprendra les fondamentaux de la haute couture. Très vite, il lance sa première collection et entend bien renverser les codes de la mode. Habiller les hommes en femme, faire défiler des inconnus, jupe pour homme etc., provoquer et choquer sont ses maîtres-mots !

couturier français

En plus de sa marinière iconique, Jean-Paul Gaultier est à l’origine du célèbre bustier à bonnets coniques, rendu légendaire par la star internationale Madonna. Au début des années 90, le créateur de mode se lance dans la parfumerie avec son premier parfum, Classique.

Quel couturier est mort en 2022 ?

C’est une question qui revient souvent, quel grand couturier est mort cette année ? Pour cette année 2022, le célèbre Manfred Thierry Mugler nous a quitté à l’âge de 73 ans le dimanche 23 janvier 2022. Son attaché de presse avait annoncé la triste nouvelle dans un communiqué ainsi que sur les réseaux sociaux : « Nous avons l’immense tristesse de vous faire part du décès de monsieur Manfred Thierry Mugler survenu dimanche 23 janvier 2022 »

Thierry Mugler arrive à la capitale à l’âge de 20 ans. Très vite, il créait sa propre ligne de vêtement « Café de Paris » , en 1973. Ce créateur de mode marque les esprits grâce à son emblématique « Femme Mugler » caractérisée par ses décolletés plongeants, ses épaules structurées et ses tailles corsetées. Pour la créer, le grand couturier s’est notamment inspiré de ses années de ballet qui lui ont inculqué l’importance des épaules, le maintien ainsi que l’importance du port de tête. Grand couturier n’est pas le seul statut pour lequel Mugler est célèbre. Comme bon nombre de ses confrères, il se laisse tenter par la création de parfum. Le sien, Angel, sort en 1992.

Qui est le créateur de la marque Balmain ?

La maison de Haute Couture Balmain a vu le jour en 1945. Son créateur, le grand Pierre Balmain, l’a dirigé jusqu’à sa mort en 1982. Depuis, la maison de couture française a connu bien des directeurs artistiques :
– Peggy Huynh Kinh (1982 – 1986) ;
– Erik Mortensen (1982 – 1990) ;
– Hervé Pierre Braillard (1990 – 1992)
– Oscar de la Renta (1993 – 2002) ;
– Laurent Mercier (2002) ;
– Christophe Lebourg (2003 – 2006) ;
– Christophe Decarnin (2006 – 2011).

Tous ont su perpétuer l’héritage de son créateur, à savoir habiller la femme dans un style désinvolte, sensuel et élégant. C’est en 2011 que Christophe Decarnin laisse sa place de directeur artistique au styliste français Olivier Rousteing. Ce dernier n’est alors âgé que de 24 ans. Sa nomination à la tête de la direction artistique de Balmain fait de la marque une des plus suivies sur Instagram (11.7 millions d’abonnés).