Actus

Les plus grands couples en patinage artistique

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Patinage artistique : qui sont les couples ayant marqués l'histoire ?

La notion d’art dans le sport est rare. Si l’on peut s’extasier devant une passe de Zinédine Zidane ou une volée de Roger Federer, difficile de qualifier la gestuelle d’un sportif de haut niveau comme tel. Cependant, quelques disciplines, par essence, combinent art, performance sportive et physique d’exception : c’est le cas du patinage artistique. Une discipline marquée par la performance de plusieurs couples légendaires. Études Créatives revient pour toi sur les grands noms du patinage artistique de couple.

Qu’est-ce que le patinage artistique ?

Le patinage artistique est une discipline sportive et artistique dans laquelle des patineurs effectuent des figures et des acrobaties sur glace. Ce sport est l’une des figures de proue des Jeux olympiques d’hiver, qui ont lieu tous les quatre ans. La pratique se décompose en deux principales disciplines : le patinage en solo et en couple. Ici, les sportifs sont évalués sur leur technique, leur style, leur aisance, leur grâce et leur capacité à suivre le rythme imposé par la musique. Lors d’une compétition, les épreuves de chacune de ces disciplines sont séparées en deux parties : le programme court qui dure de 2 min 30 s à 2 min 50 s et inclut certains éléments obligatoires, et le programme libre qui dure de 4 min à 4 min 30 s, avec une chorégraphie, comme son nom l’indique, libre. La somme des scores de ces deux programmes donne le score total à partir duquel sont établis le classement final et le podium.

Au total, il existe cinq sous-disciplines : 
– l’épreuve solo masculine ;
– l’épreuve solo féminine ;
– l’épreuve en duo (fille/garçon) ;
– l’épreuve par équipe ;
– la danse sur glace.

Lire aussi : Le patinage artistique aux JO

Les épreuves de patinage artistique en duo

La danse sur glace, épreuve reine ?

Cette discipline est comparable, en quelques points, à la danse, quel que soit le style et est sans aucun doute la discipline la plus télévisuelle. La difficulté consiste à multiplier les pas sur la glace au rythme de la musique. Les patineurs restent mutuellement en contact et réduisent par conséquent le nombre de levées et de sauts, à l’inverse de l’épreuve en couple classique. La danse sur glace est composée de trois épreuves : les danses imposées, originales et libres. Dans l’épreuve de danse imposée, le couple exécute une danse travaillée en amont de la compétition. L’épreuve de danse sur glace originale se compose de danses qui doivent obéir à certains rythmes sélectionnés. Enfin, l’épreuve de danse sur glace libre, le couple exprime librement sa propre interprétation de la musique choisie. Les deux patineurs doivent exceller d’un point de vue technique, tout en possédant une certaine fibre artistique qui leur permet de parfaitement s’exécuter en fonction de la musique : c’est une discipline où la polyvalence est le maître mot ; la grâce et l’originalité de la performance sont récompensées.

L’épreuve en couple

L’épreuve en couple ressemble sensiblement aux épreuves solos. Les sauts et autres éléments techniques sont davantage mis en valeur et récompensés par rapport à l’épreuve de danse sur glace. Le couple est uni et exécute des levées par-dessus la tête, des sauts lancés où l’homme lance sa partenaire, entre autres. Le couple doit faire preuve d’harmonie, de force et de grâce : les performances sont souvent très spectaculaires. 

Patinage artistique couple : ceux qui ont marqué l’histoire

Lyudmila Pakhomova et Aleksandre Gorshkov

Les Soviétiques Lyudmila Pakhomova et Aleksandre Gorshkov sont les premiers champions olympiques de l’histoire de la danse sur glace, discipline entrée au programme officiel en 1976. Leur collaboration a débuté en 1966. Pendant onze ans, ils rafleront tout, ou presque : six titres de champions du monde, et autant de couronnes continentales. Complices sur la glace, ils le sont aussi en dehors puisqu’ils se sont mariés en 1971. Lyudmila est décédée en 1986 d’une leucémie, poussant la Fédération Internationale de Patinage Artistique a intronisé le couple au Hall of Fame de la discipline, une juste récompense pour l’un des couples les plus emblématiques de la discipline.

Christopher Dean et Jayne Torvill

Quatre titres de champions d’Europe, quatre titres aux championnats du monde et un sacre olympique ; l’armoire à trophées du duo britannique est bien garnie. Ce n’est pourtant pas uniquement grâce à celle-ci que Dean et Jayne sont considérés comme des légendes de la danse sur glace. En effet, leur programme libre réalisé aux Jeux olympiques d’hiver de 1984 à Sarajevo, interprété sur la musique du Boléro de Maurice Ravel, est devenu mondialement célèbre. Ils ont reçu le score parfait, une prouesse jamais égalée encore aujourd’hui. C’était l’une des performances les plus remarquables de l’histoire du sport britannique, suivie par plus de 24 millions de personnes outre-Manche.

Marina Klimova et Sergueï Ponomarenko

Le club russe aura longtemps attendu pour monter sur la plus haute marche du podium d’une compétition internationale. Habitués des premières places à l’échelon national de 1980 à 1988, ils ont toujours été battus alors que l’or leur tendait les bras pendant cette même période. En 1989, la donne change, et pendant quatre années consécutives, ils remportent les titres mondiaux et européens, avec en point d’orgue, le titre olympique aux Jeux d’Albertville en 1992. Après douze ans au sommet de la hiérarchie mondiale, le couple se retire avec un palmarès témoin d’une longévité rare dans cette discipline si exigeante.

Marina Anissina et Gwendal Peizerat

Si le patinage artistique a longtemps été la chasse gardée des athlètes soviétiques, Marina Anissina et Gwendal Peizerat ont décidé de balayer d’un revers de main la scène mondiale de danse sur glace. Le couple français a trusté les premières places de 1998 à 2002 avec 11 podiums en compétition majeure, s’octroyant même un titre européen et mondial en 2000, une médaille de bronze aux JO de 1998, et enfin la médaille d’or à Salt Lake City en 2002. Ils prendront leur retraite quelques semaines plus tard.

Tessa Virtue et Scott Moir

Le couple canadien est d’emblée légendaire par sa longévité. Actif de 1997 à 2019, ils ont arpenté les patinoires du monde entier pendant 22 ans, et pas sans succès. Peu en vue dans les catégories jeunes, c’est à partir de 2008 que le couple commence à se faire un nom, avec une deuxième place aux championnats du monde. Dès lors, les deux patineurs deviennent une référence mondiale, avec pas moins de sept podiums mondiaux. Médaillés d’or aux JO de 2010 et 2018, et argentés en 2014, Tessa et Scott sont le couple le plus décoré de l’histoire des Jeux olympiques. 

Patinage artistique couple : les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

Associés depuis leur enfance, les deux Français construisent leur légende depuis 2015 et leur premier sacre mondial. Depuis, leurs performances sur la glace sont sans égales, puisqu’ils ont remporté cinq titres mondiaux et cinq titres européens. En 2022, ils sont sacrés champions olympiques pour la première fois, après l’argent en 2018, derrière Virtue et Moir. Âgés de 26 et 28 ans, ils pourraient rapidement rejoindre Lyudmila Pakhomova et Aleksandre Gorshkov et leurs six titres mondiaux et ont l’opportunité de devenir… le plus grand couple de l’histoire de la danse sur glace. Affaire à suivre…

Lire aussi : La gymnastique artistique