Actus

Le métier d’animateur télé et ses secrets

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Animateur télé

Tu aimes Jean-Luc Reichman, Nagui, Nikos Aliagas ou Cyril Hanouna ? Leur vie te fait rêver ? Si tu veux animer les plateaux télé, travailler aux cotés des journalistes et avoir une vie pleine de surprise, cet article est fait pour toi. On te dit tout sur les missions, les options de carrière et la formation d’un animateur télé.

Être un bon animateur à la télévision

Comme tu peux t’en douter, l’animateur TV a des journées bien remplies et ne s’ennuie pas. En effet, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, il doit toujours se montrer sympathique, spontané et de bonne humeur. Son personnage et la manière dont il se présente à la TV déterminent ses relations avec les invités et les téléspectateurs. Les animateurs les plus importants sont également présentateurs comme c’est le cas pour Nagui, Cyril Hanouna ou encore Camille Combal. Leur mission ? Faire le show pour créer une réelle attache avec les téléspectateurs et donc une fidélité. Être un bon animateur nécessite une excellente vivacité d’esprit et une personnalité marquée. C’est simple : il faut répondre du tac au tac, en s’exprimant vite et bien.

Deux qualités sont essentielles pour devenir animateur TV : l’ambition et la persévérance. Un animateur doit s’adapter facilement aux horaires irréguliers dans son travail. Le rythme de vie est très dynamique, et pour animer différentes émissions, l’animateur doit être plus que jamais organisé dans son travail.

Quelles sont les missions d’un animateur télé ?

Seul ou en équipe, l’animateur télé réalise un travail conséquent en amont de l’émission. Il choisit les sujets à aborder, définit le style et le rythme au long de l’émission qu’il présente. De plus, l’animateur se renseigne sur le sujet afin d’amasser le maximum d’informations possibles et de pouvoir rebondir. Justement, c’est lui qui sélectionne et rencontre les parties prenantes potentielles et les invités, s’il y en a. Il écrit aussi une partie du texte comme les introductions, les présentations des acteurs (chroniqueurs, invités, etc.), les interviews, les transitions entre deux parties ou deux thèmes, les blagues, etc.

Il fait aussi une sélection des chansons pour les émissions musicales comme N’oubliez pas les paroles sur France 2. En plus de planifier le show à venir dans les moindres détails, l’animateur doit aussi imaginer de nouveaux concepts d’animation et apporter de nouvelles idées, tout en veillant à ce que ses interventions soient diversifiées et pertinentes. C’est à lui de rythmer l’émission, car sa tâche principale est d’attirer et de fidéliser le plus de téléspectateurs possible, mais aussi d’avoir une émission qui n’est pas has been et qui reste dans l’ère du temps.

Les contraintes du métier

Le métier d’animateur TV présente aussi des contraintes. Souvent, une émission télévisuelle est tournée puis diffusée en direct, ce qui signifie que la deuxième chance n’existe pas. Devenir animateur d’une émission de télévision nécessite d’être réactif, responsable et capable de faire office de médiateur. En effet, les débats peuvent être animés, voire enflammés et les témoignages peuvent être difficiles. Savoir trouver les bons mots est un véritable atout. De plus, quel que soit le genre de son émission (jeu, magazine d’informations, émission de témoignage, reportage, etc.), l’animateur doit avoir une bonne culture générale. Être au courant des actualités est aussi un point important. Pourquoi ? Afin de s’adapter aux différents sujets abordés.

Les avantages

Les avantages sont nombreux dans le métier d’animateur télé, à commencer par le fait que c’est une profession qui s’adresse aux passionnés de télévision. Les sujets changent à chaque émission et par conséquent, chaque production audiovisuelle est différente. Si l’animateur devient populaire ou qu’il travaille pour une grande chaîne, il sera apprécié des auditeurs ou téléspectateurs et deviendra une personnalité publique. La majorité des animateurs gagne près de 3 000 euros par mois, mais cette somme peut très vite grimper avec la popularité.

Devenir animateur de télévision

La formation, un gage de compétences théorique

Certaines écoles offrent la possibilité de faire une spécialité animation TV et radio. Elle est accessible en master, au niveau bac+4 ou bac+5 après une école de journalisme ou un DUT info-com.

Les écoles de journalisme et certaines formations offrent des connaissances théoriques mais elles ne sont pas suffisantes pour devenir animateur de Touche Pas à Mon Poste sur W9, dans la matinale BFMTV ou pour remplacer Faustine Bollaert dans Ça commence aujourd’hui. Il est important de se créer un carnet d’adresses et de travailler dur pour gravir les échelons petit à petit. Souvent, un animateur est, avant tout, journaliste puis, avec l’expérience, il peut aussi porter la casquette de producteur.

Lire aussi : Le classement des écoles de journalisme en 2023

Animateur télé : la pratique avant tout

Pour arriver au meilleur résultat, un animateur en herbe doit évidemment travailler son apparence physique et celle-ci passe par deux choses : l’image renvoyée et le look. Actuellement, le niveau d’élégance est à peu près équivalent sur toutes les grandes chaînes de la télévision nationale : le costume est de mise, avec ou sans cravate, et le style des animateurs hommes est relativement sobre.

En ce qui concerne la gente féminine de cette profession, les possibilités sont un peu plus nombreuses. Chic reste le mot d’ordre. La sobriété est préférable, car une apparence physique commune permet aux téléspectateurs de plus facilement s’identifier. Pour animer une émission, il est important de se montrer chaleureux, en gardant en tête que le principal objectif est de fidéliser le téléspectateur. Concrètement, il faut passer un maximum de castings et ne pas être trop exigeant lorsqu’on débute. Souvent, les rencontres font une grande partie du travail. Comme on dit, il faut être au bon endroit, avec les bonnes personnes, au bon moment.

Où travailler en tant qu’animateur télé ?

Aujourd’hui, les options de carrière en tant qu’animateur télé sont nombreuses. Les places sont chères sur les grandes chaînes de la TNT (TF1, France TV, M6, W9, CNews et BFMTV), mais les chaînes de radio et de télévision locale sont beaucoup plus accessibles. Il existe aussi des Web TV et des émissions exclusivement en ligne (Twitch ou YouTube) dans lesquelles tu peux commencer à travailler. Si tu es fan de sport, tu peux aussi animer des émissions de commentaires sportifs.

Lire aussi : Le métier de journaliste sportif et ses pionniers

Les évolutions de carrière possibles

Une fois sa carrière lancée, l’animateur télé peut évoluer de plusieurs manières. Il peut travailler dans des tranches horaires plus importantes ou animer des émissions dotées d’une plus grande notoriété. Lorsque l’animateur a gagné en notoriété, il décide entre devenir producteur ou bien animer ses propres émissions. C’est notamment le cas de Cyril Hanouna et son émission Touche pas à mon poste (TPMP), Nagui avec Tout le monde veut prendre sa place, Yann Barthès avec Quotidien ou encore Arthur et son émission Vendredi tout est permis.

Les célèbres animateurs télé français

Tu as sûrement déjà vu les icônes du paysage audiovisuel français, alias le PAF français ! Pour la plupart, elles sont présentes depuis plusieurs années, voire des décennies et c’est ce qui fait que le public y est tant attaché. En effet, si tu retrouvais Claire Chazal tous les soirs pendant 10 ou 20 ans sur le journal du vendredi soir, tu t’y es sûrement un peu attaché. Il en va de même pour Yann Barthes, Camille Combal, Laurent Ruquier, Stéphane Plaza, Faustine Bollaert, Jean-Pierre Foucault, Stéphane Bern, Karine LeMarchand, Benjamin Castaldi, Valérie Damidot, Karine Ferri, Nikos Aliagas, Denis Brogniart et bien d’autres !

À noter qu’avec l’arrivée de nouveaux programmes et la volonté de moderniser la télévision, les patrons de chaînes et les responsables des sociétés de production sont sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Il ne faut donc pas hésiter à tenter ta chance et te former aux métiers d’animateur télé !