Actus

Zoom sur le salaire d’un mannequin

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Salaire mannequin homme et femme

Sais-tu quel est le salaire d’un mannequin ? Si le mannequinat en fait rêver plus d’un, c’est notamment grâce aux rémunérations très attractives qu’offre ce secteur d’activité. Mais comme beaucoup de métiers artistiques, le salaire d’un mannequin varie selon plusieurs critères, dont le premier est la notoriété du professionnel. Salaire mannequin homme, par marque (Louis Vuitton, Dior, etc.), salaire mannequin femme, etc., la mode est un domaine où les inégalités font loi. Mais comment expliquer de tels écarts de rémunération ? Dans cet article, on t’explique tout !

Tout comme le métier d’acteur, le mannequinat est un secteur artistique très fermé dans lequel il peut être difficile de faire carrière. Le rythme y est intense et la concurrence très rude. Malgré tout, de nombreux mannequins ont su se faire un nom et profitent de salaires plus que généreux. Mais la prétention salariale de ce professionnel varie selon différents critères, à commencer par son niveau d’expérience, ses atouts physiques, son genre, sans oublier sa notoriété. On t’explique ci-dessous ce qui différencie de salaire mannequin homme de celui d’une femme. 

Le salaire mannequin homme

Le salaire d’un mannequin homme et femme n’est pas le même. Toutefois, comme pour les femmes, le salaire d’un mannequin homme se calcule en fonction de l’expérience du mannequin, de ses missions effectuées et de sa notoriété. Ainsi, le salaire mannequin homme est de 10 000 € par jour pour un professionnel confirmé et reconnu dans le milieu. Bien sûr, cette moyenne tend à diminuer ou à croître, notamment pour les mannequins de renommée internationale.

Les différentes rémunérations d’un mannequin homme

Si le salaire d’un mannequin varie selon la notoriété du concerné, il prend également en compte le nombre de missions que celui-ci réalise. Le métier de mannequin reste encore précaire du fait de la concurrence et ne profite pas d’une stabilité (pas de CDI). Les mannequins jouissant de ce type de contrat et qui gagnent un salaire mensuel, même sans travailler, sont très rares. 

En début de carrière, un mannequin homme touche un faible salaire. Une fois que celui-ci a intégré une agence pour se professionnaliser davantage, le mannequin gagne en moyenne 30% de ce qui est facturé au client. De manière générale, le salaire mannequin homme dépend du type de prestation. A titre d’exemple, une séance photo de 2 heures rapporte environ 160 € aux débutants. Pour une demi-journée de shooting, il faudra compter entre 450 € et 850 € de rémunération. Cette dernière peut atteindre entre 850 € à 1 200 € pour un mannequin confirmé. Pour ce qui est des défilés, on estime le salaire mannequin homme à 400 € pour 2 heures de prestation. Comme tu as pu le lire plus haut dans cet article, le salaire dépend surtout de la notoriété du professionnel. Ainsi, un « top model » peut gagner jusqu’à 10 000 € par jour. Outre ses rares heureux élus, le salaire mannequin homme d’un débutant s’élève à 900 € bruts par mois. 

©Carlos R. Alvarez – Getty Images
David Gandy, parmi les mannequins

Évolution de carrière du mannequin homme

Tout au long de sa carrière, un mannequin homme peut être embauché soit par un styliste, soit par une marque de vêtements ou d’accessoires (montre, chapeau, chaussures, lunettes…). Sa mission est de mettre en valeur les produits de la marque afin d’inciter les consommateurs à acheter le produit mis en avant. Le rôle du mannequin est donc orienté marketing-produit. 

Si la plupart des mannequins les plus populaires sont réputés pour leur physique attrayant, certains d’entre eux se spécialisent dans le mannequinat du visage, des mains ou encore des pieds. On appelle cela le « mannequin partie ». 

Toujours à la recherche de diversité, les marques sélectionnent soigneusement les profils retenus pour assurer une certaine diversité dans leurs contenus visuels (éthique, genre, âge, etc.). Cette nouvelle tendance ouvre ainsi les portes du mannequinat à de plus en plus de personnes. 

Concernant les évolutions de carrière possibles dans le mannequinat, une reconversion professionnelle est envisageable. Bien souvent, les mannequins hommes se dirigent vers la photographie de mode, le stylisme ou divers postes en entreprise dans le secteur de la mode (commercial ou rédacteur, etc.). Il est également possible de devenir recruteur de mannequins.

Quid du salaire mannequin femme ? 

Tout comme les hommes, les mannequins femmes sont sujettes à différentes fourchettes salariales selon leur profil. Ainsi, le salaire mannequin femme oscille les 10 000 € par jour pour les plus célèbres et est d’environ 1 200 € par mois pour les profils débutants ou confirmés à faible notoriété. 

Les différentes rémunérations d’un mannequin femme

Comme pour les mannequins hommes, très peu de mannequins femmes sont embauchées en CDI. Là encore, celles-ci sont rémunérées à la prestation. Sans surprise, plus une mannequin est connue, plus elle offrira de la visibilité à une marque et plus celle-ci sera généreuse sur la rémunération de la professionnelle. Cette stratégie a également pour but de préserver “l’exclusivité” d’une mannequin en la dissuadant d’aller voir chez la concurrence.

Le type de prestation est aussi un critère déterminant dans le salaire mannequin femme. Ce dernier varie selon s’il s’agit d’un défilé, d’un tournage publicitaire ou encore d’un shooting photo pour la presse. Les conditions de travail et le type de client entrent également en jeu dans la rémunération. Dans le cadre d’une séance de shooting photo d’une demi-journée avec exploitation éditoriale ou publicitaire, le salaire est compris entre 480 € à 860 € pour une débutante. Une mannequin femme confirmée touchera, quant à elle, entre 840 € à  1 200 €. À noter que la majorité des mannequins passent par une agence chargée de leur dénicher des contrats. Celle-ci laisse, généralement, 30% de la facture finale au mannequin.

Salaire mannequin femme : une évolution de carrière possible 

La reconversion professionnelle : le cas le plus courant 

Bien souvent, les mannequins femmes laissent leur place aux benjamines une fois la trentaine passée. La reconversion professionnelle est quasiment obligatoire, mais se déroule, la plupart du temps, dans le secteur de la mode. Pour celles qui souhaitent rester dans le mannequinat, de nombreuses possibilités s’offrent à elles : poste de gestionnaire ou de commerciale dans une maison de couture, monde du spectacle, service de communication, photographie, maquilleuse, créatrice, etc. 

Tout comme les hommes, certaines mannequins femmes se spécialisent dans le “mannequinat parties”. La professionnelle peut aussi intégrer un département de figuration d’une agence et devenir, à son tour, recruteur de mannequins.

Les supermodels Gisèle Bündchen, Naomi Campbell : des cas à part

Si beaucoup optent pour la reconversion professionnelle, certaines mannequins femmes restent encore très populaires et poursuivent leur carrière de mannequin. De nombreux anciens tops models continuent de défiler pour les grandes maisons, tant leur nom a marqué l’histoire de la mode. Parmi elles, on retrouve des supermodels des années 1990 comme Naomi Campbell ou encore Carla Bruni sur le catwalk de Balmain pour la collection printemps-été 2022 de Balmain. 

©Imaxtree Vingt ans après l’assassinat de son frère, Donatella Versace invite, pour lui rendre hommage, les supermodels des années 1990 sur le podium de son défilé.

Salaire mannequin en fonction des marques 

Même entre les différentes maisons de couture, le salaire d’un mannequin varie. Plus la maison est prestigieuse, plus la rémunération est intéressante. Les plus grandes n’ont pas de mal à collaborer avec les mannequins les plus connus dans le monde. C’est d’ailleurs un puissant outil de communication pour ces marques de luxe. Plus une marque engage un mannequin prisé, plus elle se met en lumière par rapport à ses concurrentes.

Salaire mannequin Louis Vuitton, Chanel, Dior…

Les revenus d’un mannequin junior pour les maisons de haute couture comme Louis Vuitton, Dior, ou encore Chanel sont concentrés sur une période de quatre mois : la Fashion Week hivernale en janvier-février, et celle de l’été en juin-juillet.

Le salaire d’un mannequin varie tout de même sur ce type d’événement, entre les « petits créateurs », qui payent environ 300 € le défilé, et les grandes marques avec lesquelles il peut gagner 1 500 € en quatre heures. Les mannequins payent eux-mêmes leurs déplacements lorsqu’ils défilent loin de chez eux. Le reste de l’année est ponctué par d’autres défilés plus ou moins récurrents. En moyenne, un mannequin junior qui participe à de nombreux défilés, gagne 2 210 € par mois. 

Salaire mannequin Victoria’s Secret

©Stéphane Cardinale-Corbis GETTY IMAGES

Qu’en est-il de Victoria’s Secret ? En moyenne, le salaire mannequin Victoria’s Secret est compris entre 100 000 € par émission et plusieurs millions d’euros. Les mannequins du défilé Victoria’s Secret de 2016 figurent dans le classement Forbes de celles les mieux payées. Leur salaire annuel varie de 3,8 à 10,1 millions d’euros. En tête du classement, on retrouve la brésilienne Adriana Lima avec 71,8 millions d’euros. Icône des catwalks depuis l’an 2000, elle gagne des sommes astronomiques grâce à ses partenariats avec des marques telles IWC Watches, Vogue Eyewear et Maybelline. Vient ensuite Alessandra Ambrosio qui accumule 57,4 millions d’euros. Égérie de la marque Victoria’s Secret depuis 10 ans, elle a également monté sa propre ligne de mode et travaille pour des maisons de luxe telles que Calvin Klein, Gucci et Dolce & Gabbana.

Liu Wen, elle, compte pas moins de 33,5 millions d’euros. Elle est suivie de près par Kendall Jenner et ses 17,2 millions d’euros. Cadette de la famille Kardashian-Jenner, elle est très populaire sur les réseaux sociaux et pose régulièrement pour Estée Lauder mais aussi Chanel, Marc Jacobs et Givenchy. Enfin on retrouve Joan Smalls et ses 15,3 millions d’euros. Elle a également travaillé pour Gap, Mercedes-Benz, Roberto Cavalli, Chanel, Fendi et Lacoste. 

Salaire mannequin : un des rares métiers où les femmes sont mieux payées que les hommes

À l’inverse de beaucoup de professions, dans le mannequinat, les hommes gagnent moins que les femmes, à travail et compétence égaux. Et la notoriété des professionnels y joue beaucoup : on connaît bien plus de noms de mannequins femmes que d’hommes.  

Gisèle Bündchen, Kate Moss, Naomi Campbell et bien d’autres sont rentrés dans l’imaginaire collectif. Même sans être un fashionista obsédé par la mode, ces noms nous sont tous familiers. Ils dépassent d’ailleurs largement les frontières de la mode. En revanche, pour les hommes c’est une tout autre histoire. Les caméras sont tellement braquées sur les femmes qu’on en oublierait presque les hommes. Les homologues masculins des tops models femmes sont d’ailleurs bien moins connus. L’Américain Sean O’Pry ou le Britannique David Gandy, sont en effet quasiment inconnus du grand public. La notoriété entre les deux genres est fondamentalement inégale, ce qui a un impact direct sur le salaire mannequin. En 2013, le classement du magazine américain Forbes des mannequins les mieux payés révèle que le top brésilien Gisèle Bündchen avait empoché en un an la somme de 42 millions de dollars, soit 28 fois plus que son homologue masculin Sean O’Pry, en tête avec seulement un million et demi de dollars.