Actus

Le métier de community manager et le salaire

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
community management

Un community manager ou gestionnaire de communauté est une personne qui gère les communications entre une entreprise et ses abonnés à travers ses réseaux sociaux, mais aussi vers d’autres entités extérieures comme les blogueurs ou les journalistes par exemple. Le gestionnaire de communauté travaille pour une entreprise qui vend des produits ou des services en ligne et qui doit communiquer avec ses acheteurs potentiels via Internet. Il gère les conversations qui se déroulent sur ces réseaux, crée du contenu à partager et tente d’obtenir de nouveaux abonnés. Études Créatives te décrypte les missions et le salaire du community manager.

Fiche métier du community manager

Le métier est relativement récent, il s’est progressivement développé avec l’avènement d’internet et des réseaux sociaux, devenus de plus en plus populaires, notamment Facebook, Twitter et Instagram. Le community manager est l’ambassadeur d’une marque ou d’une entreprise auprès des internautes. Sa principale mission consiste à veiller son e-réputation. Parmi les multiples métiers du webmarketing, il s’agit d’un des postes de la communication digitale les plus connus et stratégiques. C’est une profession assez hétérogène, car les fonctions sont variées. En effet, elles dépendent de la taille de l’entreprise, de son imprégnation sociale, et de son secteur d’activité.

Toutefois, les enjeux d’un community manager diffère selon le secteur d’activité de l’entreprise pour laquelle il travaille. Par exemple, dans une grande enseigne de luxe, le community manager n’a pas le même rôle que dans une petite société qui vend localement ses produits. Son rôle diffère aussi, s’il est intégré à l’entreprise ou s’il travaille dans une agence de communication digitale ou en freelance, pour le compte de ses clients. De manière générale, les entreprises recrutent un community manager pour accroître leur notoriété, acquérir de nouveaux clients et les fidéliser.

Les compétences attendues chez un community manager

Pour exercer un métier avec des missions aussi variées et travailler aux côtés de ses collaborateurs efficacement, le community manager doit avoir certaines compétences. Avant tout, la capacité à communiquer est essentielle. Le gestionnaire de communauté doit être en mesure de communiquer efficacement avec toutes les personnes impliquées dans un projet, allant des développeurs aux clients. 

La capacité à promouvoir des produits et des services est un atout de taille. Un bon community manager doit pouvoir persuader le public auquel il s’adresse, d’utiliser un produit ou service grâce à des stratégies de publicité et de marketing. Ce professionnel des réseaux sociaux doit également savoir analyser les problèmes qu’il rencontre. Ce dernier doit être capable de le résoudre le plus rapidement possible avec calme et méthodologie, avant que la situation ne devienne critique. 

La connaissance des communautés en ligne est importante pour bien exercer le métier. Les gestionnaires de communauté sont souvent en charge des différents forums et sur les réseaux sociaux. Ils doivent donc connaître les principales caractéristiques et les meilleures pratiques des communautés pour mieux les exploiter.

Également, la capacité à prendre des décisions est une compétence qui peut faire toute la différence. En tant que gestionnaire de communauté, tu devras parfois prendre des décisions difficiles, diriger des projets et des équipes.

Tu l’auras compris, ce métier créatif nécessite la mobilisation d’un large panel de compétences figurer parmi les meilleurs dans ce domaine. Mais ces compétences techniques ne suffisent pas et il est nécessaire de posséder certaines qualités humaines si tu envisages sérieusement devenir community manager.

Quid des soft skills ? 

Le community manager est amené à gérer des communautés virtuelles, mais aussi piloter des projets, analyser des données, manager une équipe et travailler avec des collaborateurs. Pour cela il doit disposer certaines qualités humaines. La première à retenir est la polyvalence. Les tâches réalisées par le community manager sont variées et il doit être capable de garder un œil sur toutes les tendances des réseaux sociaux. Il doit savoir jongler entre les différentes plateformes et les maîtriser tout en sachant quel ton et quel contenu fonctionne le mieux selon des plateformes.

Autre qualité attendue chez un community manager, l’organisation. Il est primordial d’avoir une organisation irréprochable. Si elle est minutieuse, elle permet de gagner du temps et d’anticiper les éventuels imprévus. C’est aussi un bon moyen de ne pas faire de faux pas sur les réseaux sociaux. 

Comme tu le sais peut-être déjà, le métier de community manager repose sur l’évolution des pratiques des réseaux sociaux. Autrement dit, ce professionnel doit être curieux de nature face à l’évolution perpétuelle des réseaux sociaux. Il doit aussi être capable d’étudier les changements et surveiller les conversations des internautes. Grâce à cela, le gestionnaire de communauté peut faire preuve d’une plus grande réactivité et proposer des contenus inédits selon un axe original et personnalisé.

Un community manager n’en est pas un s’il n’est pas un créatif dans l’âme ! Il est chargé de créer une atmosphère de confiance et de coopération entre toutes les parties concernées par le produit et le service. Il doit aussi s’assurer que les réseaux de l’entreprise suivent une même ligne conductrice. Cela demande beaucoup d’imagination et de créativité.

Enfin, il doit savoir gérer ses émotions. En contact direct avec les internautes, il est parfois difficile de lire certains commentaires négatifs. Gérer tous les aspects de la relation avec les utilisateurs de manière professionnelle, sans perdre son sang-froid implique une bonne gestion de ses émotions et de celles des autres.

Le salaire d’un community manager en 2022

Au même titre que les missions, le salaire du community manager peut varier selon ses conditions de travail. S’il travaille en province ou dans la capitale, en agence ou en freelance, dans une PME ou une grosse entreprise, sa rémunération ne sera pas la même. Celle-ci varie aussi en fonction du genre, car il existe encore des inégalités salariales à hauteur de +10% brut par an dans ce secteur. Études Créatives te présente les variations de salaire selon plusieurs critères. À noter que le salaire médian signifie que la moitié des salariés considérés gagne moins et l’autre moitié gagne plus.

Le salaire moyen d’un community manager à Paris est d’environ 34 000 € bruts par an. Pour un professionnel identique, qui travaille en Province, il est d’environ 27 000 € bruts par an.

Le salaire moyenne fonction du genre

  • Le salaire moyen des hommes : 32 571 € (salaire médian à 30 000 €)
  • Le salaire moyen des femmes : 28 439 € (salaire médian à 27 000 €)

Il est important de considérer qu’en moyenne, une femme gestionnaire de communauté gagne 12,7 % de moins que son confrère masculin. C’est 5,5% de plus par rapport à 2020. 

Le salaire d’un community manager diffère également selon la taille de l’entreprise. Les chiffres présentés sont des moyennes en fonction de tous les critères :
– Salaire moyen dans une TPE (moins de 9 salariés) : 25 000 € ;
– Salaire moyen dans une PME (moins de 250 salariés) : 28 000 ;
– Salaire moyen dans une ETI (moins de 5 000 salariés) : 33 500 €
– Salaire moyen dans une GE (5 000 salariés et plus) : 37 500 €.

Le poids de l’expérience dans le salaire du community manager

En moyenne au début de sa carrière, un community manager gagne entre 1 600 € et 1 800 € bruts par mois. Cela correspond à un salaire annuel de 22 000 € bruts. Cette rémunération des gestionnaires de communauté de moins de 4 ans d’expérience peut monter jusqu’à 26 800 € par an. Entre 5 et 9 ans d’expérience, le salaire annuel s’élève en moyenne à 29 000 € bruts par an. Au delà de 10 ans d’expérience, un community manager gagne autour de 30 000 € bruts par an. Ce salaire peut monter plus haut en fonction de l’entreprise et des missions.

Le salaire du community manager en freelance

Lorsqu’un community manager exerce son métier en freelance, il est généralement rémunéré pour s’occuper des réseaux sociaux de plusieurs clients en simultané à temps partiel. Ce genre de mission est notamment demandé par des petites entreprises pour lesquelles il n’est pas nécessaire d’avoir un gestionnaire de communauté à temps plein. Le community manager en freelance facture ses missions à la journée entre 100 € et 400 € ou au forfait. Si cette rémunération peut sembler plus élevée que celle des salariés, c’est parce que les indépendants ne bénéficient pas de certains avantages comme les cotisations chômage, mutuelle ou les congés payés, et qu’ils doivent payer des cotisations sociales.

Lire aussi : Le salaire des métiers de la communication en 2022

Les écoles et formations pour devenir community manager

Le gestionnaire de communauté se doit, comme tu l’as vu plus haut dans l’article, de maîtriser parfaitement les réseaux sociaux et faire régulièrement de la veille informationnelle et concurrentielle. Plusieurs écoles proposent des formations adaptées à ce métier du niveau bac à bac+5. Parmi ces cursus, on retrouve en école de management ou école spécialisée :
– Bachelor Marketing Digital,Bachelor Influence ;
– Communication & Réseaux Sociaux ;
– Bachelor en Web Marketing ;
– Master of Science 2 Communication Digitale & Social Media.

Du côté de l’université, il y a la licence professionnelle spécialisée dans « l’animation de réseaux et de communautés », la licence professionnelle E-Commerce et Marketing numérique, la licence professionnelle « E-commerce et Marketing numérique parcours communication digitale et médias sociaux » ou encore la licence professionnelle en Sciences Humaines et Sociales mention « E-commerce et marketing numérique »