Actus

Le métier de scénariste et son salaire

Sommaire

Sommaire

En remplissant ce formulaire, j’accepte de recevoir la newsletter d’EtudesTech et je comprends que je peux me désabonner facilement à tout moment.

TAGS
Scénariste

Avant tout, le scénariste est un artiste. Il est l’un des éléments centraux de la réalisation d’une œuvre. Il imagine, construit et développe des histoires, des personnages, des jeux, à travers une production visuelle destinée à la diffusion. Zoom sur la face cachée du métier de scénariste.

Qu’est-ce qu’un scénariste ?

Ses principales missions

Le scénariste est en charge d’écrire une histoire, afin que celle-ci soit diffusée au cinéma, à la télévision, mais il peut également être sollicité pour produire un jeu vidéo ou encore une bande dessinée. Son rayon d’action est large, ce qui en fait un métier très dépaysant. Son inspiration n’a de limite que son imagination, mais le travail de documentation est différent en fonction du type de contenu qui lui est proposé.

Après avoir mis ses idées à plat, il doit rédiger le synopsis , afin de planter le décor, pour commencer à entreprendre l’écriture une description plus détaillée de l’histoire qu’il souhaite raconter. Au fur et à mesure de l’avancement de cette phase de conception de son histoire, un troisième jet en découle, autrement dit une version plus détaillée, avec l’apparition des premiers dialogues.

La dernière phase du rôle du scénariste, est, comme son nom l’indique, l’élaboration du scénario. Toutes les séquences sont soigneusement édifiées, avec tous les détails en lien avec les décors, les personnages et les dialogues.

En résumé, son rôle est central et il est le lien entre toutes les équipes de production.

Son environnement professionnel

Comme évoqué brièvement ci-dessus, le scénariste peut être amené à évoluer dans des environnements différents. Lors de la conception d’un film, le scénariste travaille en étroite collaboration avec toutes les équipes de tournage, et doit s’adapter aux spécificités de chacun. Si le film doit être diffusé à la télévision, le scénariste est davantage cadré, et doit se plier aux exigences de la chaîne pour laquelle il travaille, là où il bénéficie de plus de libertés dans l’univers du cinéma.

Si le métier de scénariste est le plus souvent assimilé à une production cinématographique/télévisuelle, celui-ci peut être amené à travailler sur des projets bien différents. La conception d’un jeu vidéo et la création d’une bande dessinée en sont des exemples.

Quel que soit le milieu dans lequel il travaille, ses tâches au quotidien s’effectue essentiellement derrière un bureau, accroché à son ordinateur. Cela lui laisse le choix du cadre dans lequel il souhaite imaginer, créer, échafauder son scénario : à domicile, dans un jardin, au café… libre à lui de choisir le lieu le plus propice pour laisser libre cours à son imagination.

Comment devenir scénariste ?

Élaborer le scénario d’un film, d’un jeu vidéo ou d’une série est une tâche complexe et nécessite, par conséquent, une formation, mais aussi, et surtout, beaucoup de talent et de passion. Pour devenir scénariste, plusieurs chemins sont possibles, il n’existe pas de voie royale. Il faut savoir qu’une majeure partie d’entre eux possèdent un fort bagage littéraire. Suivre un cursus universitaire en lettres/ sciences humaines avec la possibilité de choisir les options liées à l’univers du cinéma et plus globalement d’audiovisuel est possible pour se créer une base de connaissances solides. Ensuite, plusieurs écoles, publiques ou privées, proposent des formations plus spécifiques :
– FEMIS (École nationale supérieure des métiers de l’image et du son) ;
– ENS Louis Lumière ;
– InaSup ;
– ESRA Paris ;
– ESEC (École supérieure d’études cinématographique) ;
– CEEA (Conservatoire Européen d’Écriture Audiovisuelle) ;
– École de la Cité.

Pour devenir scénariste dans l’univers du jeu vidéo, le parcours peut être un peu différent. Des écoles spécialisées (CreaJeux, Gaming Campus) dans ce milieu proposent également des formations professionnalisantes.

La possession d’un diplôme n’est pas indispensable, mais quelques titres reconnus peuvent crédibiliser les compétences de son possesseur, en voici une courte liste :
– Diplôme d’écriture et créations de séries télévisées de la FEMIS ;
– Diplôme scénario de la FEMIS ;
– Master pro Scénario et écritures audiovisuelles de l’université Paris-Nanterre ;
– Master Pro Scénario, réalisation, production de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;
– Réalisateur/Concepteur audiovisuel, titre RNCP niveau 6, à partir d’un bac+3.

Quelles sont les compétences requises pour devenir scénariste ?

Le métier de scénariste est avant tout une profession créative, artistique, dans laquelle il faut stimuler son imagination. Pour y parvenir, le scénariste doit faire preuve d’une curiosité aiguisée, lui permettant de s’inspirer des créations produites par les autres, qu’elles soient manuscrites, visuelles ou auditives. Cependant, il faut avant tout avoir l’envie de raconter des histoires, de créer, d’inventer des scénarios, des personnages aux mentalités travaillées, et surtout de rendre le tout vivant grâce à l’écriture des dialogues. Un scénariste ne doit pas fixer de limites à sa réflexion, et étudier toutes les pistes possibles pour rendre la production plus attractive.

Produire un scénario, c’est avant tout l’écrire. Le métier de scénariste requiert donc des capacités rédactionnelles avancées.

Pour devenir un bon scénariste, il faut prouver ses capacités et se faire connaître dans son milieu. Il est donc primordial, comme dans une majorité de professions, de se constituer un réseau important. Le scénariste travaille en équipe, il doit donc se montrer ouvert aux personnes, aux critiques, mais également à toutes les autres sources d’inspiration, en cultivant une certaine flexibilité. Telles sont les qualités essentielles pour durer dans ce métier.

Quel est le salaire d’un scénariste ?

Le statut salarial d’un scénariste professionnel varie en fonction de plusieurs facteurs et en fonction des projets réalisés. En France, le scénariste ne relève pas du droit de travail et n’est donc pas considéré comme intermittent du spectacle. Il n’a pas de salaire, pas de cotisation chômage, pas de temps de travail contractuel. Son salaire repose essentiellement sur les droits d’auteur. Sa rémunération varie en fonction de la notoriété acquise en fonction de son expérience et du succès des projets qu’il a réalisés, mais aussi de l’envergure du projet en elle-même. Rares sont ceux dont le budget permet une rémunération confortable.

Un scénariste débutant doit donc multiplier les projets pour obtenir un salaire digne de ce nom. Pour générer un salaire important, il faut être reconnu et demandé, afin de négocier soi-même des contrats plus juteux.

Un film destiné à la diffusion au cinéma peut rapporter entre 15 000 et 61 000 euros brut ; un montant variable qui dépend essentiellement du succès de l’œuvre. Un film d’animation, plus court, peut rapporter entre 3 500 et 4 000 euros brut et un épisode de série jusqu’à 1 500 euros brut. Les montants sont souvent inégaux car il n’existe pas de grille salariale fixe pour le métier de scénariste.

Tu l’as bien compris, cette profession est soumise à des fluctuations salariales importantes et la précarité est le mal quotidien d’une grande partie des scénaristes. Par conséquent il n’est pas rare d’en voir certains diversifier leurs sources de revenus, via l’enseignement ou l’écriture d’un roman, entre autres.

Lire aussi : Le salaire d’un animateur 3D en 2022